Ville d'art et d'histoire de Vienne

Dans la rue Joseph-Brenier la perspective jusqu'au sommet de la colline de Pipet résume l'histoire de la ville, avec les arcades du forum, une maison avec façade à pans de bois du 15e siècle, et la chapelle édifiée au 19e siècle
Dans la rue Joseph-Brenier la perspective jusqu'au sommet de la colline de Pipet résume l'histoire de la ville, avec les arcades du forum, une maison avec façade à pans de bois du 15e siècle, et la chapelle édifiée au 19e siècle / © Ville de Vienne
Salle du patrimoine
Salle du patrimoine / © Ville de Vienne
Atelier du patrimoine au bord de la Gère
Atelier du patrimoine au bord de la Gère / © Ville de Vienne
Atelier du patrimoine au bord de la Gère
Atelier du patrimoine au bord de la Gère / © Ville de Vienne
Maquette pédagogique de l’ancienne cathédrale Saint-Maurice
Maquette pédagogique de l’ancienne cathédrale Saint-Maurice / © Drac Rhône-Alpes J.M. Refflé
Maquette pédagogique de l’ancienne cathédrale Saint-Maurice
Maquette pédagogique de l’ancienne cathédrale Saint-Maurice / © Drac Rhône-Alpes J.M. Refflé
Les Danseurs de Joseph Bernard (1907) dans le salon des peintures du musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Vienne
Les Danseurs de Joseph Bernard (1907) dans le salon des peintures du musée des Beaux-Arts et d’Archéologie de Vienne / © Ville de Vienne

Vienne, occupée de manière continue depuis plus de 2 200 ans, se trouve à la confluence du Rhône et de la Gère. Elle doit sa prospérité à cette situation géographique, à la croisée de routes fluviales et terrestres. La ville est située entre Lyon au nord et Valence au sud, là où le fleuve sépare les départements du Rhône et de la Loire à l’ouest, et la partie iséroise du Dauphiné à l’est. Sous-préfecture de l’Isère, Vienne compte 30 000 habitants.

La grandeur de Vienne antique
Occupant une place stratégique pour le commerce, le site de Vienne est choisi par les Gaulois Allobroges au 3e siècle avant J.-C. Protégé par cinq collines, il offre un intérêt défensif. Le cours irrégulier du Rhône menace des terrasses inondables jusqu’à la fin du 2e siècle avant J.-C. Capitale de la Cité de Vienne sous l’empire romain, Vienne connaît une urbanisation spectaculaire, sur les deux rives du fleuve. Elle possède 200 hectares bâtis à la fin du 2e siècle.

L’empreinte de l’Eglise et des industries
Vers 400, la ville, repliée sur la rive gauche du Rhône, n’occupe plus qu’une vingtaine d’hectares au mieux. Les évêques prennent le relais des institutions civiles défaillantes. Durant le Moyen Âge, le clergé affirme son emprise : archevêques à partir du 9e siècle, abbayes bénédictines, ordres mendiants.
Avec l’essor industriel amorcé au 18e siècle, la ville s’étend à nouveau vers le nord (Estressin), l’est (vallée de la Gère) et le sud (plaine de l’Isle). Alors que les activités textiles déclinent, le quartier de Malissol est créé à l’est à partir de 1975.

Le patrimoine au cœur du développement actuel
Forte de son Plan Patrimoine, Vienne présente un héritage naturel et bâti qui traverse toutes les périodes depuis l’époque gauloise.
Aux quatre musées municipaux (musée des Beaux-Arts et d’Archéologie, musée archéologique Saint-Pierre, cloître Saint-André-le-Bas, musée de la Draperie) répond le musée gallo-romain de Saint-Romain-en-Gal – Vienne, sur la rive droite du Rhône. La ZPPAUP créée en 2009 vise à améliorer le cadre de vie des habitants et accroître l’attractivité touristique de Vienne. Elle compte cinq secteurs : la zone sud d’Estressin, l’ensemble de la vallée de la Gère, le centre ancien, la partie des quartiers au sud en bordure du Rhône, et enfin les collines dominant les autres secteurs. La transformation de la ZPPAUP en AVAP prenant en compte des objectifs environnementaux et de développement durable est à l’étude.

Des services éducatifs et culturels

Tous les territoires labellisés Ville ou Pays d’art et d’histoire proposent des actions à l’intention du jeune public, tant en groupe scolaire ou de loisirs que dans le cadre familial. Un service éducatif est à la disposition des enseignants, de la maternelle au lycée. 

Visites, ateliers, parcours, outils pédagogiques
Les VPah favorisent une approche sensible des patrimoines qui éveille le regard et rend les enfants acteurs de leur découverte. Ces dispositifs proposent une lecture originale des territoires du point de vue de l’histoire, de l’architecture et de l’urbanisme, hier et aujourd’hui. 

Des médiateurs spécialisés
Conçues et animées par des professionnels agréés, les activités favorisent chez les jeunes une prise de conscience de la dimension historique et collective de leur cadre de vie, et les engage à réfléchir sur son devenir.

Contact :

Ville d'art et d'histoire de Vienne
Service Animation du patrimoine
Hôtel de Ville BP 126
38209 Vienne Cedex

04 74 78 31 54

Aller sur le site internet Contacter ce lieu