Ville d'art et d'histoire Agglomération d'Annecy

Visite à Seynod
Visite à Seynod / © DR
JEP, Visite à Seynod
JEP, Visite à Seynod / © E.Champelovier
JEP, Visite à Seynod
JEP, Visite à Seynod / © E.Champelovier
Saint-François
Saint-François / © Dominique Lafon
La vieille ville
La vieille ville / © Dominique Lafon
La vieille ville
La vieille ville / © Dominique Lafon

Le lac, le Thiou et les premiers développements
La présence du lac, du Thiou, rivière traversant les communes d'Annecy et de Cran-Gevrier et du Fier, rivière torrentielle, a été un facteur déterminant pour l'implantation humaine dès le Néolithique. De 5000 à 500 avant J.-C., les premiers agriculteurs et éleveurs colonisent les bords du lac. Le premier développement urbain a lieu à partir du 1er siècle avant Jésus-Christ avec la naissance d'un vicus gallo-romain dénommé Boutae. Le quartier des Romains d’Annecy conserve son souvenir. 
Deux phases successives caractérisent le Moyen Âge. La première correspond à la ruine du vicus gallo-romain et au développement d'un bourg à l'emplacement d'un domaine rural appelé Anniciaca situé sur des collines ensoleillées. À partir du début du 12e siècle, un nouveau bourg se développe le long du Thiou. L'ancien bourg devient Annecy-le-Vieux. Le nouveau bourg est un temps appelé Annecy-le-Neuf avant de devenir simplement Annecy.

Annecy, capitale du Comté du Genevois et lieu de résidence des ducs de Genevois-Nemours
Liée historiquement à Genève et à son premier établissement épiscopal, Annecy a une histoire commune avec la maison des comtes de Genève. Le territoire de cette maison seigneuriale, s'étendait aux terres autour de Genève. 
Au 6e siècle, Genève devient le centre d'un pagus (territoire) correspondant au diocèse de Genève. Le pagus minor Albanensis est alors constitué de l'Albanais, des régions d'Annecy et de Rumilly et de la vallée de Faverges. 
Au début du 13e siècle, les Comtes de Genève décident d'établir leur résidence principale à Annecy, au dessus du bourg qui se développe. Ils débutent la construction du château. Au début du 15e siècle, la famille des comtes de Genève s'éteint. Le comté est acheté, en 1401, par le comte voisin, Amédée VIII de Savoie dont le territoire est érigé au rang de duché en 1416. Jusqu'à la seconde moitié du 17e siècle, le château d'Annecy demeure la résidence régulière de la branche cadette de la maison de Savoie, les ducs de Genevois-Nemours. Annecy est alors la capitale d'un territoire dépendant du duché de Savoie mais géré de manière autonome par cette branche cadette.

À l'abri du royaume de Sardaigne et de la France
Du début du 18e siècle aux années 1860, le territoire d'Annecy dépend en alternance du duché de Savoie et de ses ducs, devenus rois de Sardaigne en 1720, et de la France. Le 19e siècle est marqué par l'implantation de trois sites industriels de grande importance : la papeterie Aussedat en 1801, la manufacture de coton d'Annecy en 1804 et les forges de Cran en 1817.

Un territoire moderne et touristique
À partir des années 1920, le territoire devient un territoire moderne grâce à ses industries et son économie touristique. Jusqu'alors, le lac et le Thiou avaient seulement représenté un axe du développement artisanal et industriel. À partir du milieu du 19e siècle et surtout au 20e siècle, le lac et le Thiou deviennent des symboles pour le territoire. Le lac est l'image d'Annecy et de son territoire pour l'extérieur mais aussi pour ses habitants. 
Dans la ville et dans sa périphérie, de nouveaux quartiers se sont créés à l’architecture souvent remarquable. Au cours de la période des Trente Glorieuses, ce territoire est socialement et économiquement moderne et souvent salué au niveau national pour ses records démographiques. Aujourd'hui, il conserve une attractivité très forte.

Des services éducatifs et culturels

Tous les territoires labellisés Ville ou Pays d’art et d’histoire proposent des actions à l’intention du jeune public, tant en groupe scolaire ou de loisirs que dans le cadre familial. Un service éducatif est à la disposition des enseignants, de la maternelle au lycée. 

Visites, ateliers, parcours, outils pédagogiques
Les VPah favorisent une approche sensible des patrimoines qui éveille le regard et rend les enfants acteurs de leur découverte. Ces dispositifs proposent une lecture originale des territoires du point de vue de l’histoire, de l’architecture et de l’urbanisme, hier et aujourd’hui. 

Des médiateurs spécialisés
Conçues et animées par des professionnels agréés, les activités favorisent chez les jeunes une prise de conscience de la dimension historique et collective de leur cadre de vie, et les engage à réfléchir sur son devenir.

Marqué par son paysage naturel  – lac , massif montagneux et avant-pays de collines, le territoire de l'agglomération d'Annecy est composé d'un ensemble de 13 communes urbaines et péri-urbaines. La présence et la proximité de ce paysage remarquable ainsi que la ville de Genève expliquent aujourd'hui en partie son attraction et son développement.

Contact

Agglomération d'art et d'histoire
Musée-Château
Place du château
74000 Annecy

04 50 33 87 30

 

Aller sur le site internet Contacter ce lieu