Pays d'art et d'histoire de Trévoux Saône Vallée

Vue aérienne Trévoux Saône vallée
Vue aérienne Trévoux Saône vallée
Bords de Saône
Bords de Saône
Ecluse Sainte Euphémie
Ecluse Sainte Euphémie
Vue sur la vieille ville
Vue sur la vieille ville
Trévoux paysage
Trévoux paysage

Les communes du Pays d’Art et d’Histoire Trévoux Saône Vallée se déploient entre Saône et Dombes à 25 kilomètres au nord de Lyon. La vallée de la Saône est depuis longtemps une terre d’échange. Deux éléments majeurs ont façonné son histoire : la Saône, plaine fertile, axe d’échange, frontière politique… et la proximité de la capitale lyonnaise. 

La Saône, ligne de vie du territoire
Les terres fertiles de la vallée de la Saône ont été un facteur déterminant pour l’installation de peuples dès le néolithique.
Sous l’Antiquité, la région connait son premier essor économique : les habitants de Lugdunum y installent des domaines agricoles. La Saône est utilisée dès l’Antiquité comme voie de navigation reliant Méditerranée et Europe du Nord. 
Au Moyen Âge, c’est un axe de transit majeur. Elle génère aussi de nombreuses activités : moulins flottants, sablières, pêcheries, laveries, teintureries, tanneries… et fait vivre hommes et chevaux chargés du halage des péniches. 
Après le (traité de Verdun) en 843, la Saône devient la frontière entre l’Empire et le Royaume de France. L’éloignement de l’autorité impériale favorise la création de seigneuries indépendantes, notamment à Trévoux, dont le bourg se développe à l’abri d’un château et de son enceinte. Le pays de Dombes se constitue peu à peu à partir des acquisitions des Bourbons, tandis qu’une autre partie du territoire, le Franc lyonnais, entre en la possession de l’Église de Lyon.

Trévoux, capitale de la principauté de Dombes
Passée sous l’autorité des ducs de Bourbon qui instituent la frappe de la monnaie, Trévoux est la capitale de ce qui deviendra la Souveraineté de Dombes dans la première moitié du 16e siècle. À l’époque de Mademoiselle de Montpensier puis du duc du Maine, à l’aube du 18e siècle, la ville continue de croître et de prospérer, centralisant les organes administratifs : l’hôpital Montpensier et son apothicairerie, le palais du Parlement de Dombes, l’Hôtel du gouverneur de Dombes, le grenier à sel.

À l’abri de l’autorité royale
Le territoire connaît également un développement économique fulgurant à la Renaissance. Attirés par des conditions fiscales avantageuses, des affineurs de Lyon s’installent à Trévoux et pratiquent le tirage de métal destiné à orner les soieries lyonnaises. La ville s’illustre aussi par son savoir-faire de l’orfèvrerie. L’imprimerie, échappant à la censure royale, permet la publication des fameux Dictionnaire et Mémoires de Trévoux, témoins de l’effervescence intellectuelle du siècle des Lumières. Le savoir-faire du métal demeure, au fil du temps, source de développement économique avec la fabrication des (filières en diamant), dont Trévoux devient le centre mondial de production jusque dans les années 1950.
 
Vers un développement maîtrisé
Depuis les années 1960, sous la pression de l’agglomération lyonnaise, la population de la Saône Vallée a doublé. L’augmentation des trajets routiers vers Lyon, la demande en logements et services des nouveaux habitants créent une tension sur le territoire. Les paysages naturels des bords de Saône et des étangs de la Dombes, les cœurs de villages et les entrées de ville constituent des points de vigilance. L’enjeu des collectivités locales aujourd’hui est d’accompagner cette croissance tout en préservant le cadre de vie. La création d’espaces publics et d’architecture contemporaine de qualité participe à cet objectif.

Des services éducatifs et culturels

Tous les territoires labellisés Ville ou Pays d’art et d’histoire proposent des actions à l’intention du jeune public, tant en groupe scolaire ou de loisirs que dans le cadre familial. Un service éducatif est à la disposition des enseignants, de la maternelle au lycée. 

Visites, ateliers, parcours, outils pédagogiques
Les VPah favorisent une approche sensible des patrimoines qui éveille le regard et rend les enfants acteurs de leur découverte. Ces dispositifs proposent une lecture originale des territoires du point de vue de l’histoire, de l’architecture et de l’urbanisme, hier et aujourd’hui. 

Des médiateurs spécialisés
Conçues et animées par des professionnels agréés, les activités favorisent chez les jeunes une prise de conscience de la dimension historique et collective de leur cadre de vie, et les engage à réfléchir sur son devenir.

Contact

Pays d’art et d’histoire Trévoux Saône Vallée
Communauté de communes Dombes Saône Vallée
627 route de Jassans
01600 Trévoux

Aller sur le site internet Contacter ce lieu